Page d'accueil

Vercors Expé.

Projets
Galerie photos
Partenaires
Retours média
Actu. & échanges
Contact & soutien
 
 

Projets
Expédition "Gurla Mandata" - Avril 2005

Histoire

Hier
On ne sait en effet que très peu de choses de ce sommet isolé dans la Chine himalayenne, tenté pour la première fois en 1905 seulement puis réussi pour la première fois en 1986 (c’est le dernier plus haut 7000 vierge gravi).
En 1905, c'est Tom Longstaff et ses guides valdotains, Alexis et Henry Brocherel, qui tentent, les premiers, l'ascension. Les trois alpinistes atteignent l'altitude de 7 250 mètres mais sont stoppés par une avalanche. La seconde tentative est menée en 1936 par l'alpiniste autrichien Herbert Tichy (premier alpiniste à avoir réussi le Cho Oyu, complètement par hasard) et le sherpa Kitar, qui ne dépassent pas 7 200 mètres. La montagne n'était plus accessible aux Européens depuis la fermeture des frontières du Tibet en 1950, mais l'ouverture progressive des montagnes chinoises aux expéditions
étrangères ont ensuite laissé entrevoir la possibilité d'une ascension du Gurla.
C'est finalement en 1986 que la montagne est vaincue, par une lourde expédition sino-japonaise.

Aujourd’hui
Depuis, le sommet a été gravi quatre autres fois seulement, il est donc extrêmement peu
réussi. Aucun Français n’a jamais mis les pieds sur cette montagne jusqu'à l’ascension de l'équipe Vertical de Jean- Michel Asselin il y a cinq ans en 1999. L’ayant rencontré dans le cadre de ce projet, nous avons pu obtenir quelques informations supplémentaires, notamment sur la météo qui semble très capricieuse dans cette région et les tempêtes qui se révéleront sûrement de redoutables ennemies.
Remarque : vous pouvez aussi entendre parler du Gurla Mandata sous le nom de Naimonya Ri. Au Népal et au Tibet, les orthographes sont incertaines, les sommets et lieux ont souvent plusieurs appellations…...

> Retour sommaire projet Gurla Mandata <